Glossaire

Qu'est-ce qu'une donnée d'inventaire ? Un indicateur ?  Le droit de propriété intellectuelle ? Que signifient GBIF, ZICO ?

Les travaux du SINP et de l'ONB ont rapidement montré l'importance  d'une terminologie précise pour avancer avec l'ensemble des acteurs en prévenant les quiproquos et autres malentendus. Il est également utile de retrouver facilement la signification des sigles et acronymes utilisés : organismes, politiques, projets..

Il peut exister plusieurs définitions pour un même terme ou expression. Par exemple "base de données" possède une définition informatique ("un regroupement ordonné d'informations numérisées") mais également juridique ("toute collection d'informations, numériques ou non"). Les mots, termes et expressions du glossaire sont répartis en 4 thèmes :

  • les mots des systèmes d'information : donnée, observation, fournisseur de données... ;
  • les mots des observatoires : indicateur, pertinence, périmètre, sensibilité... ;
  • les mots du statut juridique : droit sui generis, propriété intellectuelle... ;
  • les mots de la biodiversité : espèce, habitat, milieu...

Les mots du glossaire déjà intégrés sont signalés (cf ci-dessus) dans le site par un surlignage en pointillé.

Cache
  • Mémoire ou partie de mémoire informatique dans laquelle sont stockés de façon temporaire les données ou les programmes les plus fréquemment ou les plus récemment utilisés, que l'ordinateur peut interroger afin de réduire les temps de réponse. Note : Parmi les caches les plus utilisés, on trouve les antémémoires ou mémoires caches, les caches situés sur disque, ceux destinés à améliorer les performances des disques eux-mêmes (cache-disque), ainsi que des zones de la mémoire principale qu'occupent certains logiciels.

    Référence: 

    Commission de terminologie et de néologie - JO du 20/4/2007 http://franceterme.culture.fr/FranceTerme

    Technique - Informatique

Mémoire ou partie de mémoire informatique dans laquelle sont stockés de façon temporaire les données, (voir définition complète dans glossaire)


CARMEN
  • C’est une des applications  cartographiques mise en place par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE), permettant de mettre aisément en ligne des données géographiques environnementales, et de proposer une visualisation publique de celles-ci.

    Référence: 

    Site CARMEN

    Technique - Informatique

CARtographie du Ministère de l'ENvironnement, application permettant aux adhérents du SINP de publier des cartes.


Catalogage de métadonnées
  • Action de construire un catalogue de métadonnées ou de renseigner des fiches de métadonnées dans un catalogue selon une méthode préalablement standardisée, afin d’optimiser la recherche, la découverte, la consultation des séries ou des jeux de données liés aux métadonnées de ce catalogue.

    Technique - Informatique

Catalogue de métadonnées
  • Catalogue en ligne permettant de rechercher sur Internet les fiches de métadonnées et de les répertorier automatiquement, afin de permettre leur consultation par l’intermédiaire d’un moteur de recherche.

    Référence: 

    La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Catalogue en ligne permettant de rechercher sur Internet les fiches de métadonnées et de les répertorier automatiquement, afin de permettre leur consultation par l’intermédiaire d’un moteur de recherche (actuellement IDCNP).


Client
  • Utilisateur ou application informatique utilisatrice d’un système d’information disposant de droits plus ou moins étendus sur le fonctionnement ou l’utilisation du SI 

    Technique - Informatique

Utilisateur ou application informatique utilisatrice d’un système d’information disposant de droits plus ou moins étendus sur le fonctionnement ou l’utilisation du SI


Client-serveur
  • L'environnement client-serveur désigne un mode de communication interactif à travers un réseau entre plusieurs programmes ou logiciels : l'un, qualifié de client, envoie des requêtes ; l'autre ou les autres, qualifiés de serveurs, attendent les requêtes des clients et y répondent. Par extension, le client désigne également l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel client, et le serveur, l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel serveur

    Référence: 

    Wikipedia

    Technique - Informatique

Désigne un mode de communication interactif à travers un réseau entre plusieurs programmes ou logiciels : le client envoie des requêtes ; le ou les serveurs  attendent les requêtes des clients et y répondent. Par extension, le client désigne également l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel client, et le serveur, l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel serveur


Complétion
  • Fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité d'informations qu'il saisit avec son clavier, en se voyant proposer un complément qui pourrait convenir à la chaîne de caractères qu'il a commencé à taper. (synonyme auto-complétion)

    Référence: 

    Wikipédia, repris dans le compte-rendu du GT administration

    Technique - Informatique

Fonctionnalité informatique consistant à proposer dynamiquement à l'utilisateur une série de termes dont les premiers caractères sont identiques aux caractères déjà saisis (synonyme auto-complétion)


Configuration d’attributs [dans un modèle de données]
  • L’application permet à l’administrateur fonctionnel d’un organisme d’étendre ou de modifier à la marge des attributs de l’application pour prendre en considération des éléments spécifiques. Il ne peut en revanche pas ajouter de tables ou de relations à l’application.

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - modèle de données

    Technique - Informatique

Configuration du modèle de données
  • L’application permet à l’administrateur fonctionnel d’un organisme d’ajouter à sa convenance des attributs, tables et relations dans l’application : cette approche oblige à ne plus considérer un modèle de données, mais un métamodèle susceptible d’être traduit au cas par cas en fonction des protocoles et types d’espèces observées en un modèle de données spécifique à un organisme et une instance de l’application. Dans cette hypothèse, l’application doit consulter le métamodèle  pour connaître le modèle utilisé et construire ainsi dynamiquement ses formulaires de saisie et de consultation ou ses requêtes SQL. En revanche, les données sont stockées dans le vrai modèle de données.

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - modèle de données

    Technique - Informatique

définition complexe, voir glossaire


Connexion
  • Procédure permettant à un client (utilisateur physique ou application informatique) de se mettre en relation avec un système informatique et, si nécessaire, de se faire reconnaître de celui-ci. Équivalent étranger : log in (en), log on (en).

    Référence: 

    D’après franceterme.culture.fr - JO du 10/10/1998

    Technique - Informatique

Procédure permettant à un client (utilisateur physique ou application informatique) de se mettre en relation avec un système informatique et, si nécessaire, de se faire reconnaître de celui-ci. Équivalent étranger : log in (en), log on (en).


Consolidation [de données]
  • La consolidation est la notion de regroupement cohérent de  deux ensembles homogènes de valeurs (fichiers, bases de données diverses) en un ensemble unique. Elle consiste à rassembler plusieurs données semblables afin d'obtenir un rapport structuré, plus facile à consulter que l'information brute, mais avec le moins de perte d'information possible.

    Référence: 

    Dico du net ; inspiré de Wikipedia

    Technique - Informatique

La consolidation est la notion de regroupement cohérent de  deux ensembles homogènes de valeurs (fichiers, bases de données diverses) en un ensemble unique. Elle consiste à rassembler plusieurs données semblables afin d'obtenir un rapport structuré, plus facile à consulter que l'information brute, mais avec le moins de perte d'information possible.


Consommateur de services
  • Acteur capable d’interroger l’infrastructure d’un fournisseur de service pour en obtenir la réponse attendue, qu’il peut utiliser dans sa propre infrastructure.

    Technique - Informatique

Acteur capable d’interroger l’infrastructure d’un fournisseur de service pour en obtenir la réponse attendue, qu’il peut utiliser dans sa propre infrastructure.


Consultation
  • Action de lecture permise par la mise à disposition du public d'une bibliothèque ou d'un service de documentation, de documents ou d'informations dont il prend connaissance sur place. Possibilité de visualiser l’information sans en disposer.

    Référence: 

    D’après le Dictionnaire encyclopédique de l'information et de la documentation / Serge CACALY (dir.) - Nathan, Paris : 1997.- p.159

    Technique - Informatique

Action de lecture permise par la mise à disposition du public d'une bibliothèque ou d'un service de documentation, de documents ou d'informations dont il prend connaissance sur place. Possibilité de visualiser l’information sans en disposer.


Coordonnées géographiques
  • Pour se localiser sur la terre, il est nécessaire d'utiliser un système géodésique duquel découlent les coordonnées géographiques présentes sur les cartes. Celles-ci peuvent être exprimées soit sous la forme de longitude et latitude (coordonnées dites géographiques), soit en représentation cartographique plane (coordonnées dites en projection). La projection réglementaire en France métropolitaine est une projection conique conforme de Lambert (système géodésique NTF).

    Technique - Informatique

Pour se localiser sur la terre, il est nécessaire d'utiliser un système géodésique duquel découlent les coordonnées géographiques présentes sur les cartes. Celles-ci peuvent être exprimées soit sous la forme de longitude et latitude (coordonnées dites géographiques), soit en représentation cartographique plane (coordonnées dites en projection). La projection réglementaire en France métropolitaine est une projection conique conforme de Lambert (système géodésique NTF).