Glossaire

Qu'est-ce qu'une donnée d'inventaire ? Un indicateur ?  Le droit de propriété intellectuelle ? Que signifient GBIF, ZICO ?

Les travaux du SINP et de l'ONB ont rapidement montré l'importance  d'une terminologie précise pour avancer avec l'ensemble des acteurs en prévenant les quiproquos et autres malentendus. Il est également utile de retrouver facilement la signification des sigles et acronymes utilisés : organismes, politiques, projets..

Il peut exister plusieurs définitions pour un même terme ou expression. Par exemple "base de données" possède une définition informatique ("un regroupement ordonné d'informations numérisées") mais également juridique ("toute collection d'informations, numériques ou non"). Les mots, termes et expressions du glossaire sont répartis en 4 thèmes :

  • les mots des systèmes d'information : donnée, observation, fournisseur de données... ;
  • les mots des observatoires : indicateur, pertinence, périmètre, sensibilité... ;
  • les mots du statut juridique : droit sui generis, propriété intellectuelle... ;
  • les mots de la biodiversité : espèce, habitat, milieu...

Les mots du glossaire déjà intégrés sont signalés (cf ci-dessus) dans le site par un surlignage en pointillé.

Accessibilité
  • Capacité d'un système d'information à rendre le plus facile possible,  la recherche, l'identification et l'accès à ses différents contenus. pour des utilisateurs de capacités physiques et intellectuelles différentes.

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Voir la définition sur la page Glossaire


Adaptabilité
  • Capacité d'un système d'information à recevoir facilement de nouvelles fonctionnalités et à fonctionner aisement dans de nouveaux contextes.

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Capacité d'un système d'information à recevoir facilement de nouvelles fonctionnalités et à fonctionner aisement dans de nouveaux contextes.


Administrateur
  • Personne disposant des compétences et droits d’accès suffisants pour  paramétrer le comportement d’un système d’information , gérer des utilisateurs et créer, modifier ou supprimer des données en dehors des processus définies par l’application informatique elle-même.

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Administration de la saisie et des formulaires associés
  • Fonctions permettant à l’administrateur d’un SI de  reconfigurer les formulaires et environnements de saisies pour modifier l’ordre de saisie des enregistrements, changer la présentation (notamment le vocabulaire), le choix de la langue, etc.

    Référence: 

    Compte rendu du GT outil de saisie naturaliste - administration, paramétrage, multilinguisme

    Technique - Informatique

Administration des attributs de données
  • Fonctions permettant à l’administrateur d’un organisme de configurer le modèle de données de l’application 

    Référence: 

    Compte rendu du GT outil de saisie naturaliste -  administration, paramétrage, multilinguisme

    Technique - Informatique

Agrégation de données
  • Proposition : opération de regroupement de données qui modifie le nombre d’occurrence des données en présentant une synthèse d’un lot de données homogènes vis à vis de l’opération de synthèse envisagée. L’agrégation peut être par exemple spatiale ou temporelle ou thématique. La donnée agrégée est représentative du lot de donnée homogène  orientée vers une question. Par exemple, les opérations d’agrégation peuvent être la sélection d’une donnée par n, la moyenne de n données, une interpolation, une extrapolation sur un périmètre géographique ou une plage temporelle, etc..Une DDE n’est pas une donnée agrégée

    Technique - Informatique

Voir la définition sur la page Glossaire


Annuaire
  • Conteneur d'information organisé où sont stockés de manière hiérarchique les acteurs et les adhérents au SINP, par unités organisationnelles.

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Conteneur d'information organisé où sont stockés de manière hiérarchique les acteurs et les adhérents au SINP, par unités organisationnelles.


Attributs
  • Ce qui est propre à un être ou à un objet. Les attributs (ou propriétés) sont des informations qui caractérisent une entité (ou objet). Ces informations sont partagées par toutes les instances d’une classe. Les dictionnaires de données comportent des entités caractérisées par des attributs. Un attribut peut notamment être traduit physiquement sous la forme d'un champ d'une base de données.

    Référence: 

    D’après : SANDRE, Onema et OIEau

    Technique - Informatique

Voir la définition sur la page Glossaire


Balise
  • Elément sémantique des langages informatiques permettant de  délimiter et structurer des données contenues dans un document. Dans un langage de description de documents, marque destinée à l’identification, la description ou la mise en forme d’un élément de document. Les balises doivent être communes et avoir la même sémantique pour permettre l’interopérabilité.

    Référence: 

    D’après le SANDRE, Onema et OIEau ; Commission nationale de terminologie et de néologie, JO du 1/9/2000

    Technique - Informatique

Voir définition dans le glossaire


Bancarisation
  • Les processus de bancarisation des données permettent de conserver les données dans le cadre organisé d’une base de données d’où il est aisé de les extraire au moyen de requêtes.

    Référence: 

    Glossaire IDCNP

    Technique - Informatique

Les processus de bancarisation des données permettent de conserver les données dans le cadre organisé d’une base de données d’où il est aisé de les extraire au moyen de requêtes.


Base de données
  • Recueil d'œuvres, de données ou d'autres éléments indépendants, disposés de manière systématique ou méthodique, et individuellement accessibles par des moyens électroniques ou par tout autre moyen". De sorte que toute collection de données ou d'autres objets, dès lors qu'ils sont individuellement accessibles et qu'il y a disposition systématique ou méthodique de ceux-ci, constitue une base de données, quand bien même l'informatique n'interviendrait pas.

    Référence: 

    Code de la propriété intellectuelle, art. L112-3

    Juridique
  • Ensemble de données organisées, en vue de son utilisation, par des programmes correspondant à des applications distinctes et de manière à faciliter l'évolution indépendante des données et des programmes.

    Référence: 

    Glossaire informatique des termes de la Commission ministérielle de terminologie informatique

    Technique - Informatique

Définitions multiples , voir glossaire


Bordereau
  • Formulaire de saisie adapté à un protocole  d'observation (équivalent au concept d’inventaire).

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - saisie des données, gestion des métadonnées, validation et ergonomie

    Technique - Informatique

Formulaire de saisie adapté à un protocole  d'observation (équivalent au concept d’inventaire).


Cache
  • Mémoire ou partie de mémoire informatique dans laquelle sont stockés de façon temporaire les données ou les programmes les plus fréquemment ou les plus récemment utilisés, que l'ordinateur peut interroger afin de réduire les temps de réponse. Note : Parmi les caches les plus utilisés, on trouve les antémémoires ou mémoires caches, les caches situés sur disque, ceux destinés à améliorer les performances des disques eux-mêmes (cache-disque), ainsi que des zones de la mémoire principale qu'occupent certains logiciels.

    Référence: 

    Commission de terminologie et de néologie - JO du 20/4/2007 http://franceterme.culture.fr/FranceTerme

    Technique - Informatique

Mémoire ou partie de mémoire informatique dans laquelle sont stockés de façon temporaire les données, (voir définition complète dans glossaire)


CARMEN
  • C’est une des applications  cartographiques mise en place par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE), permettant de mettre aisément en ligne des données géographiques environnementales, et de proposer une visualisation publique de celles-ci.

    Référence: 

    Site CARMEN

    Technique - Informatique

CARtographie du Ministère de l'ENvironnement, application permettant aux adhérents du SINP de publier des cartes.


Catalogage de métadonnées
  • Action de construire un catalogue de métadonnées ou de renseigner des fiches de métadonnées dans un catalogue selon une méthode préalablement standardisée, afin d’optimiser la recherche, la découverte, la consultation des séries ou des jeux de données liés aux métadonnées de ce catalogue.

    Technique - Informatique

Catalogue de métadonnées
  • Catalogue en ligne permettant de rechercher sur Internet les fiches de métadonnées et de les répertorier automatiquement, afin de permettre leur consultation par l’intermédiaire d’un moteur de recherche.

    Référence: 

    La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Catalogue en ligne permettant de rechercher sur Internet les fiches de métadonnées et de les répertorier automatiquement, afin de permettre leur consultation par l’intermédiaire d’un moteur de recherche (actuellement IDCNP).


Client
  • Utilisateur ou application informatique utilisatrice d’un système d’information disposant de droits plus ou moins étendus sur le fonctionnement ou l’utilisation du SI 

    Technique - Informatique

Utilisateur ou application informatique utilisatrice d’un système d’information disposant de droits plus ou moins étendus sur le fonctionnement ou l’utilisation du SI


Client-serveur
  • L'environnement client-serveur désigne un mode de communication interactif à travers un réseau entre plusieurs programmes ou logiciels : l'un, qualifié de client, envoie des requêtes ; l'autre ou les autres, qualifiés de serveurs, attendent les requêtes des clients et y répondent. Par extension, le client désigne également l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel client, et le serveur, l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel serveur

    Référence: 

    Wikipedia

    Technique - Informatique

Désigne un mode de communication interactif à travers un réseau entre plusieurs programmes ou logiciels : le client envoie des requêtes ; le ou les serveurs  attendent les requêtes des clients et y répondent. Par extension, le client désigne également l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel client, et le serveur, l'ordinateur sur lequel est exécuté le logiciel serveur


Complétion
  • Fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité d'informations qu'il saisit avec son clavier, en se voyant proposer un complément qui pourrait convenir à la chaîne de caractères qu'il a commencé à taper. (synonyme auto-complétion)

    Référence: 

    Wikipédia, repris dans le compte-rendu du GT administration

    Technique - Informatique

Fonctionnalité informatique consistant à proposer dynamiquement à l'utilisateur une série de termes dont les premiers caractères sont identiques aux caractères déjà saisis (synonyme auto-complétion)


Configuration d’attributs [dans un modèle de données]
  • L’application permet à l’administrateur fonctionnel d’un organisme d’étendre ou de modifier à la marge des attributs de l’application pour prendre en considération des éléments spécifiques. Il ne peut en revanche pas ajouter de tables ou de relations à l’application.

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - modèle de données

    Technique - Informatique

Configuration du modèle de données
  • L’application permet à l’administrateur fonctionnel d’un organisme d’ajouter à sa convenance des attributs, tables et relations dans l’application : cette approche oblige à ne plus considérer un modèle de données, mais un métamodèle susceptible d’être traduit au cas par cas en fonction des protocoles et types d’espèces observées en un modèle de données spécifique à un organisme et une instance de l’application. Dans cette hypothèse, l’application doit consulter le métamodèle  pour connaître le modèle utilisé et construire ainsi dynamiquement ses formulaires de saisie et de consultation ou ses requêtes SQL. En revanche, les données sont stockées dans le vrai modèle de données.

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - modèle de données

    Technique - Informatique

définition complexe, voir glossaire


Connexion
  • Procédure permettant à un client (utilisateur physique ou application informatique) de se mettre en relation avec un système informatique et, si nécessaire, de se faire reconnaître de celui-ci. Équivalent étranger : log in (en), log on (en).

    Référence: 

    D’après franceterme.culture.fr - JO du 10/10/1998

    Technique - Informatique

Procédure permettant à un client (utilisateur physique ou application informatique) de se mettre en relation avec un système informatique et, si nécessaire, de se faire reconnaître de celui-ci. Équivalent étranger : log in (en), log on (en).


Consolidation [de données]
  • La consolidation est la notion de regroupement cohérent de  deux ensembles homogènes de valeurs (fichiers, bases de données diverses) en un ensemble unique. Elle consiste à rassembler plusieurs données semblables afin d'obtenir un rapport structuré, plus facile à consulter que l'information brute, mais avec le moins de perte d'information possible.

    Référence: 

    Dico du net ; inspiré de Wikipedia

    Technique - Informatique

La consolidation est la notion de regroupement cohérent de  deux ensembles homogènes de valeurs (fichiers, bases de données diverses) en un ensemble unique. Elle consiste à rassembler plusieurs données semblables afin d'obtenir un rapport structuré, plus facile à consulter que l'information brute, mais avec le moins de perte d'information possible.


Consommateur de services
  • Acteur capable d’interroger l’infrastructure d’un fournisseur de service pour en obtenir la réponse attendue, qu’il peut utiliser dans sa propre infrastructure.

    Technique - Informatique

Acteur capable d’interroger l’infrastructure d’un fournisseur de service pour en obtenir la réponse attendue, qu’il peut utiliser dans sa propre infrastructure.


Consultation
  • Action de lecture permise par la mise à disposition du public d'une bibliothèque ou d'un service de documentation, de documents ou d'informations dont il prend connaissance sur place. Possibilité de visualiser l’information sans en disposer.

    Référence: 

    D’après le Dictionnaire encyclopédique de l'information et de la documentation / Serge CACALY (dir.) - Nathan, Paris : 1997.- p.159

    Technique - Informatique

Action de lecture permise par la mise à disposition du public d'une bibliothèque ou d'un service de documentation, de documents ou d'informations dont il prend connaissance sur place. Possibilité de visualiser l’information sans en disposer.


Coordonnées géographiques
  • Pour se localiser sur la terre, il est nécessaire d'utiliser un système géodésique duquel découlent les coordonnées géographiques présentes sur les cartes. Celles-ci peuvent être exprimées soit sous la forme de longitude et latitude (coordonnées dites géographiques), soit en représentation cartographique plane (coordonnées dites en projection). La projection réglementaire en France métropolitaine est une projection conique conforme de Lambert (système géodésique NTF).

    Technique - Informatique

Pour se localiser sur la terre, il est nécessaire d'utiliser un système géodésique duquel découlent les coordonnées géographiques présentes sur les cartes. Celles-ci peuvent être exprimées soit sous la forme de longitude et latitude (coordonnées dites géographiques), soit en représentation cartographique plane (coordonnées dites en projection). La projection réglementaire en France métropolitaine est une projection conique conforme de Lambert (système géodésique NTF).


Darwin Core
  • Le format Darwin Core vise à faciliter l’échange d’informations concernant les occurrences géographiques de présence des organismes et l’existence de spécimens dans les collections.

    Référence: 

    D’après Biodiversity Information Standards (TDWG)

    Technique - Informatique

Le format Darwin Core vise à faciliter l’échange d’informations concernant les occurrences géographiques de présence des organismes et l’existence de spécimens dans les collections.


Dictionnaire de données
  • Recueil de mots ou d'expressions d'une langue, présentés dans un ordre convenu et destinés à apporter une information. Les dictionnaires de données sont des documents de spécification qui décrivent et précisent la terminologie et les données disponibles pour un domaine particulier. Ils comportent des entités (ou objets) reliés logiquement avec d'autres. Ils servent notamment à concevoir des bases de données. Plusieurs aspects de la donnée y sont traités : sa signification, les règles indispensables à sa rédaction ou à sa codification, la liste des valeurs qu'elle peut prendre, la ou les personnes ou organismes qui ont le droit de la créer, de la consulter, de la modifier ou de la supprimer... Un dictionnaire de données repose sur un ou plusieurs jeux de données de référence

    Référence: 

    D’après le SANDRE

    Technique - Informatique

Recueil de mots ou d'expressions d'une langue, présentés dans un ordre convenu et destinés à apporter une information, voir définition complète dans le glossaire.

 


Dispositif de collecte sur la biodiversité
  • Tout dispositif qui permet, par mesure, observation ou toute autre méthode, d'acquérir des données de connaissance sur : les milieux, les ressources et leurs usages, les pressions (et impacts associés) qui s'exercent sur les milieux et ressources, et les données économiques afférentes.

    Référence: 

    D’après le glossaire IDCNP ET SANDRE, d’après Onema et OIEau

    Technique - Informatique

Distribution de référence d’un taxon
  • Une distribution de référence est un jeu de données figé représentant la répartition d’un taxon, obtenu à partir d’un ensemble validé de données d’observation rapportées au niveau d’un maillage représentant le meilleur niveau de connaissance possible à un moment donné de cette répartition. L’absence de données au sein d’une maille peut être interprétée comme une présomption d’absence du taxon au sein de cette maille, voir pour les espèces les mieux connues, comme une absence. La granularité de l’information reste l’observation. S’il y a n observations pour une maille donnée, il reste n lignes d’information. Une distribution de référence est le résultat de la consolidation de données d’observation pouvant provenir de différents jeux de données ou récoltées dans le cadre du programme ayant pour finalité la constitution de ce jeu de données. Les jeux de donnée constitués font l’objet d’un archivage, de la création de métadonnées le décrivant et l’objet d’une mise à disposition dans le cadre du SINP sous forme de flux.

    Référence: 

    Note sur les données de référence et données de synthèse, MNHN

    Technique - Informatique

Donnée d’observation
  • Les données d’observation [naturalistes] correspondent généralement à des données issues des relevés de terrain lors des inventaires, des suivis ou des études d’un groupe taxonomique, d’un espace, ou même d’un paysage. Elles peuvent également être issues de dépouillement de bibliographie ou d’informations issues de capteurs (radar, satellite, …).

    Référence: 

    D’après le GT Standard de métadonnées

    Technique - Informatique

Donnée de collection
  • Les données de collection correspondent aux données bancarisées dans des collections, comme les herbiers, ou encore des collections photographiques dans le cas du paysage.

    Référence: 

    GT Standard de métadonnées

    Technique - Informatique

Les données de collection correspondent aux données bancarisées dans des collections, comme les herbiers, ou encore des collections photographiques dans le cas du paysage.


Donnée de maillage
  • Donnée particulière représentant via un traitement spécifique plusieurs données d’observation a priori homogènes dans la cellule d’un maillage normalisé.

    Technique - Informatique

Donnée de synthèse
  • Ce sont des informations créées soit directement à partir de données-source ou de données élémentaires d'échange, soit à partir d’une combinaison  de données-source ou DEE avec d’autres données ou informations qui ne seraient pas soumises à ce protocole. Elles constituent une représentation particulière et significative de la biodiversité ou des paysages en réponse à  une problèmatique précise (par exemple carte ou tableau produit par extraction partielle, agrégation, interpolation, juxtaposition, croisement, données corrélées, indicateurs, indices, etc.).

    Référence: 

    Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012

    Technique - Informatique

Donnée élémentaire
  • En modélisation des systèmes d’information, les données élémentaires sont, parmi les données dont la décomposition n’a pas de sens, celles qui ne peuvent pas être obtenues à partir d'autres données. L’ensemble des données élémentaires compose le dictionnaire des données. En algorithmique et programmation, une donnée élémentaire est une donnée non décomposable et ce, quel que soit le mode d’obtention de sa valeur (passage par argument, saisie ou calcul). On parle également de variable simple (expression conseillée).

    Référence: 

    Réseau CERTA cité par SIE

    Technique - Informatique

En modélisation des systèmes d’information, les données élémentaires sont, parmi les données dont la décomposition n’a pas de sens, celles qui ne peuvent pas être obtenues à partir d'autres données. L’ensemble des données élémentaires compose le dictionnaire des données. En algorithmique et programmation, une donnée élémentaire est une donnée non décomposable et ce, quel que soit le mode d’obtention de sa valeur (passage par argument, saisie ou calcul). On parle également de variable simple (expression conseillée).


Donnée géographique
  • Toute donnée faisant directement ou indirectement référence à un lieu spécifique ou une zone géographique.

    Référence: 

    Article L. 127-1 du code de l’environnement

    Juridique
  • Toute donnée faisant référence à un lieu spécifique ou une zone géographique. Les données géographiques peuvent être de 3 sortes : i) - les objets géographiques (bâtiments, routes, zones urbanisés, forêts, parcelles, limites de communes, etc.) que l’on peut visualiser par superposition aux référentiels ; ii) les référentiels géographiques (cartes ou plans, photographies aériennes, images satellitaires), qui servent surtout de fond de plan pour la présentation des autres données ; iii) les données proprement dites, généralement rattachées à l’un de ces objets géographiques (voir données brutes, données de synthèse).

    Référence: 

    Directive 2007/2/CE du 14 mars 2007 établissant une infrastructure d'informations géographiques dans la Communauté Européenne (INSPIRE)

    Technique - Informatique

Toute donnée faisant directement ou indirectement référence à un lieu spécifique ou une zone géographique.


Données de référence
  • Une donnée de référence est une donnée d’observation validée nationalement qui participe à l’élaboration de la distribution de référence ou d’un jeu de données de référence pour un taxon donné. Au niveau national, les données d’observation ne sont pas validées une à une mais dans leur ensemble (critères biogéographiques, écologiques etc.). Les données apparaissant aberrantes sur une carte de distribution sont invalidées. Les autres données seront qualifiées de données de référence.

    Référence: 

    Note sur les données de référence et données de synthèse, MNHN

    Technique - Informatique

Données de référentiel
  • Ce sont les données utiles à l'interopérabilité des systèmes d’information, basées sur des nomenclatures, servant notamment à l'établissement des standards d'échanges de données élémentaires (TAXREF, système de coordonnées, limites administratives, mailles, etc..).

    Référence: 

    D’après le Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012

    Technique - Informatique

Droit applicatif de saisie
  • Possibilité pour un opérateur de disposer de droits lui permettant de saisir « au nom de » l’observateur. Ce droit est distinct du rôle (« je valide » ou « je détermine »).

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste -  saisie des données, gestion des métadonnées, validation et ergonomie

    Technique - Informatique

Échange de données informatisé (EDI)
  • Terme générique définissant un échange d'informations sur des réseaux d'informations d'origines diverses selon des spécifications ou des normes.

    Référence: 

    D’après Onema et OIEau

    Technique - Informatique

Éditeur de requêtes avancées
  •  

    Éditeur de requêtes permettant de travailler sur plusieurs tables ou plusieurs vues et sur  plusieurs critères, c’est-à-dire d’interroger, modifier, supprimer des informations dans plusieurs tables distinctes, de gérer les différents type de relations entre tables.

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - architecture technique

    Technique - Informatique

En ligne
  • 1. Se dit d'un matériel lorsqu'il fonctionne en relation directe avec un autre. 2. Se dit d'un service accessible par l'intermédiaire d'un réseau. Équivalent étranger : on line (en), on-line (en), online (en)

    Référence: 

    franceterme.culture.fr - parution au JO du 22/09/2000

    Technique - Informatique

1. Se dit d'un matériel lorsqu'il fonctionne en relation directe avec un autre. 2. Se dit d'un service accessible par l'intermédiaire d'un réseau. Équivalent étranger : on line (en), on-line (en), online (en)


Enregistrement
  • En programmation informatique, un enregistrement (ou article) désigne souvent l'unité d'accès logique à un fichier, c'est-à-dire la plus petite partie d'information que le programme peut échanger avec le fichier à l'aide d'opérations d'entrée-sortie. Le terme “ enregistrement ” provient de la traduction littérale du terme anglais record. 

    Référence: 

    D’après Réseau CERTA, informatique de gestion

    Technique - Informatique

En programmation informatique, un enregistrement (ou article) désigne souvent l'unité d'accès logique à un fichier, c'est-à-dire la plus petite partie d'information que le programme peut échanger avec le fichier à l'aide d'opérations d'entrée-sortie. Le terme “ enregistrement ” provient de la traduction littérale du terme anglais 'record'.


Évolutif
  • Se dit d'un système dont on peut modifier certains éléments sans en altérer le fonctionnement global, capacité à évoluer.

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Fiche de métadonnées
  • Une fiche de métadonnées décrit une série ou un jeu de données. Une fiche contient l’adresse sur Internet (URL) de cette série ou de ce jeu.

    Référence: 

    Règlement européen n°1205/2008 du 3 décembre 2008, repris dans : La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Format
  • 1. Agencement structuré d'un support de données. 2. Disposition des données elles-mêmes. Équivalent étranger : format (en)

    Référence: 

    franceterme.culture.fr - parution au JO du 22/09/2000

    Technique - Informatique

Définitions multiples , voir glossaire


Geo-Ide
  • Projet du ministère chargé de l’écologie visant à rendre inter-opérables et faire converger fonctionnellement plusieurs outils cartographiques, catalogue de métadonnées, dispositif d’accès aux bases de données géolocalisées. L’outil Carmen fait partie du projet Géo-ide.

    Technique - Informatique

Projet du ministère chargé de l’écologie visant à rendre inter-opérables et faire converger fonctionnellement plusieurs outils cartographiques, catalogue de métadonnées, dispositif d’accès aux bases de données géolocalisées. L’outil Carmen fait partie du projet Géo-ide.


Hébergement SINP
  • Service proposé par un acteur du SINP pour un producteur de données, quand ce dernier ne dispose pas des moyens humains, techniques et financiers garantissant un archivage fiable et pérenne de ses données-source, élémentaires ou de synthèse. L’hébergement SINP doit être distingué de la bancarisation ou de la mise à disposition dans le sens où le producteur de données hébergées garde l’entière maîtrise du cycle de vie de la donnée (création, édition, mise à jour, diffusion, suppression).

    Technique - Informatique

Identifiant unique SINP
  • Attribut spécifique qui identifie de manière unique un objet au sein d'un ensemble de données.

    Référence: 

    Sandre

    Technique - Informatique

Implanter
  • Installer un logiciel ou un sous-système donné en réalisant les adaptations nécessaires à leur fonctionnement dans un environnement défini. Voir aussi : implémenter Équivalent étranger : implement, v. (en)

    Référence: 

    franceterme.culture.fr - parution au JO du 22/09/2000

    Technique - Informatique

Information
  • En informatique, l'information est un élément de connaissance susceptible d'être conservé, traité ou transmis à l'aide d'un support ou d'un mode de communication normalisé. Dans le cadre des ateliers d'architecture, on distingue l'information de la donnée, l’information étant une interprétation construite d’une ou plusieurs  données  par un raisonnement

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Voir la définition sur la page Glossaire


Infrastructure d’information géographique
  • Ensemble d’informations disponibles sur Internet, répartis sur les sites web des différents acteurs concernés, et permettant la diffusion et le partage d’informations géographiques, c’est-à-dire de cartes interactives et des données associées.

    Référence: 

    La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Infrastructure de données spatiales
  • Une SDI (Spatial Data Infrastructure; en français IDS, Infrastructure de Données Spatiales) est un système informatique qui intègre un ensemble de services (catalogues, serveurs, logiciels, données, applications, pages web, ...) utilisés pour la gestion de l'information géographique (cartes, orthophotoplans, images satellitaires…).

    Référence: 

    Wikipedia

    Technique - Informatique

Interactif/interactive
  • Qualifie les matériels, les programmes ou les conditions d'exploitation qui permettent des actions réciproques entre des utilisateurs ou entre des appareils.

    Référence: 

    D’après : franceterme.culture.fr parution au JO du 22/09/2000

    Technique - Informatique

Interopérabilité 
  • L’interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système, dont les interfaces sont intégralement connues, à fonctionner avec d'autres produits ou systèmes existants ou futurs et ce sans restriction d'accès ou de mise en œuvre. Possibilité d’une combinaison de séries de données géographiques et d’une interaction des services, sans intervention manuelle répétitive de telle façon que le résultat soit cohérent et la valeur ajoutée des séries et des services de données renforcée.

    Référence: 

    La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Jeu de données d'observation
  • Ensemble de données d’observation homogènes et identifiables

    Référence: 

    Note sur les données de référence et données de synthèse, MNHN

    Technique - Informatique

Ensemble de données d’observation homogènes et identifiables


Jeu de données de référence
  • Un jeu de données de référence diffère de la distribution de référence par sa complétude. Par exemple, un jeu de données ne concernant qu’une sous-partie d’un territoire. C’est le cas général quand la complétude n’a pas été analysée par expertise collective.

    Technique - Informatique

Un jeu de données de référence diffère de la distribution de référence par sa complétude. Par exemple, un jeu de données ne concernant qu’une sous-partie d’un territoire. C’est le cas général quand la complétude n’a pas été analysée par expertise collective.


Localisation
  • objet géographique référencé auquel on peut rattacher une observation

    Référence: 

    GT « définition de l’architecture SINP »

    Technique - Informatique

objet géographique (point,ligne,polygone,site, station, placette) référencé auquel on peut rattacher une observation ou une mesure.


Localisation absolue
  • La localisation désigne en premier lieu la position d’un objet sur la surface de la terre à l’aide d’un système de référence explicite, qui est souvent celui des coordonnées géographiques. Ces coordonnées, indispensables pour localiser l’objet, représentent la partie géométrique du S.I.G. On dira parfois qu’elles servent à définir la localisation absolue d’un objet, bien que toutes les mesures définissant cette localisation soient nécessairement relatives au repère désigné par convention. La mesure de la localisation absolue est une mesure statique.

    Technique - Informatique

La localisation désigne en premier lieu la position d’un objet sur la surface de la terre à l’aide d’un système de référence explicite, qui est souvent celui des coordonnées géographiques. Ces coordonnées, indispensables pour localiser l’objet, représentent la partie géométrique du S.I.G. On dira parfois qu’elles servent à définir la localisation absolue d’un objet, bien que toutes les mesures définissant cette localisation soient nécessairement relatives au repère désigné par convention. La mesure de la localisation absolue est une mesure statique.


Logiciel
  • Ensemble de programmes informatiques, procédés, règles, interfaces et éventuellement documentation, qui permettent diverses opérations de traitements de données numérisées (saisie, affichage, recherche, visualisation, import, export,etc...). Équivalent étranger : software (en)

    Référence: 

    D’après : franceterme.culture.fr - parution au JO du 22/09/2000

    Technique - Informatique

Ensemble de programmes informatiques, procédés, règles, interfaces et éventuellement documentation, qui permettent diverses opérations de traitements de données numérisées (saisie, affichage, recherche, visualisation, import, export,etc...). Équivalent étranger : software (en)


Maillage
  • Objet géographique prenant la forme d’une grille avec un point d’origine commun et une taille définie de cellules. Sert de support à la synthèse de données en fonction des cellules qu’il décrit.

    Technique - Informatique

Objet géographique prenant la forme d’une grille avec un point d’origine commun et une taille définie de cellules. Sert de support à la synthèse de données en fonction des cellules qu’il décrit.


Mise à disposition de données SINP
  • Elle consiste  à organiser un système pour porter à la connaissance d'un destinataire l'existence et le contenu des données SINP. Dans le SINP, cette mise à disposition se traduit par la mise en œuvre de services informatiques entre un émetteur et un destinataire permettant au destinataire de consulter ou de télécharger des données. Pour l'émetteur, le procédé consiste à :mettre en place un ou des service(s) Web pour ouvrir un flux de données selon la norme OGC (détail de la norme en annexe E) ;envoyer un fichier normé par mail ou sur support physique  (clé USB, DVD...) au destinataire ;stocker un fichier sur un serveur interrogeable à distance par un automate d'extraction activé par le destinataire et communiquer au destinataire l'adresse de ce serveur (protocole FTP, outil ETL, connecteur, etc.).

    Référence: 

    Projet de protocole SINP V2 - 29/10/2012

    Technique - Informatique

Elle consiste  à organiser un système pour porter à la connaissance d'un destinataire l'existence et le contenu des données SINP. Dans le SINP, cette mise à disposition se traduit par la mise en œuvre de services informatiques entre un émetteur et un destinataire permettant au destinataire de consulter ou de télécharger des données. Pour l'émetteur, le procédé consiste à :mettre en place un ou des service(s) Web pour ouvrir un flux de données selon la norme OGC (détail de la norme en annexe E) ;envoyer un fichier normé par mail ou sur support physique  (clé USB, DVD...) au destinataire ;stocker un fichier sur un serveur interrogeable à distance par un automate d'extraction activé par le destinataire et communiquer au destinataire l'adresse de ce serveur (protocole FTP, outil ETL, connecteur, etc.).


Moteur d’appariement [de référentiels]
  • Outil permettant la réconciliation entre deux référentiels par le nom et la hiérarchie et susceptible de faire des propositions de rattachement quand le nom n’est pas rigoureusement exact. Il peut se trouver sous la forme d’un service web partagé entre les divers organismes utilisateurs de l’application.

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - Intégration, gestion et mise à jour des référentiels

    Technique - Informatique

Passerelle
  • Dispositif destiné à connecter des réseaux de télécommunication ayant des architectures différentes ou des protocoles différents ou offrant des services différents. Note : Une passerelle peut par exemple connecter un réseau local d'entreprise avec un autre réseau local ou un réseau public de données.

    Référence: 

    franceterme.culture.fr - parution au JO du 16/03/1999

    Technique - Informatique

Dispositif destiné à connecter des réseaux de télécommunication ayant des architectures différentes ou des protocoles différents ou offrant des services différents. Note : Une passerelle peut par exemple connecter un réseau local d'entreprise avec un autre réseau local ou un réseau public de données.


Pérennisation
  • Conservation à long terme de l'information numérique sous une forme correcte et immédiatement compréhensible.

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Conservation à long terme de l'information numérique sous une forme correcte et immédiatement compréhensible.


Performance [d’un système d’information]
  • Résultat optimal que peut obtenir un matériel. Le temps de réponse (temps séparant l'arrivée d'une requête et son traitement), le débit (nombre de requêtes traitées par unité de temps), le taux d'occupation (probabilité qu'une ressource soit occupée), le taux de perte / rejet (de paquets) sont des critères permettant d'évaluer la performance d'un SI.

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Pertinence
  • La pertinence est l'aptitude à correspondre à ce que l'on attendait. Une information pertinente est une information appropriée au contexte dans lequel elle est utilisée.

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture

    Technique - Informatique

Aptitude à correspondre à ce que l'on attendait. Une information pertinente est une information appropriée au contexte dans lequel elle est utilisée.


Plate-forme
  • Désigne à la fois une équipe en charge de l’administration des données de plusieurs producteurs réunis en réseau dans le SINP et le système d’information permettant cette administration. 

    Référence: 

    GT « définition de l’architecture SINP »

    Technique - Informatique

Désigne à la fois une équipe en charge de l’administration des données de plusieurs producteurs réunis en réseau dans le SINP et le système d’information permettant cette administration.


Portail
  • Site web faisant office, dans un domaine particulier, de point d'accès vers une large gamme de services (dépôt de fichiers, hébergement, interrogation de données,etc..) et de ressources (données, référentiels, documentation, etc..) assurés par le site lui-même ou d'autres sites et qui facilite la navigation entre eux.

    Technique - Informatique

Site web faisant office, dans un domaine particulier, de point d'accès vers une large gamme de services (dépôt de fichiers, hébergement, interrogation de données,etc..) et de ressources (données, référentiels, documentation, etc..) assurés par le site lui-même ou d'autres sites et qui facilite la navigation entre eux.


Producteur
  • Personne, physique ou morale, qui produit des biens ou assure des services.

    Référence: 

    Dictionnaire de la langue française, Petit Robert

    Technique - Informatique

Personne, physique ou morale, qui produit des biens ou assure des services.


Programme
  • Ensemble d’informations permettant de décrire le contexte administratif, contractuel ou financier d’un dispositif de collecte : le programme peut être géré dans l’application.

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - modèle de données

    Organisation - Management du projet
  • Un programme informatique est une séquence d'instructions qui spécifie, étape par étape, les opérations à effectuer pour obtenir un résultat.

    Référence: 

    wikipedia

    Technique - Informatique

définitions multiples, voir glossaire


Protocole
  • Ensemble des conventions nécessaires pour faire coopérer des entités distantes, en particulier pour établir et entretenir des échanges d'informations entre ces entités.

    Référence: 

    Ateliers du GT architecture

    Technique - Informatique

Ensemble des conventions nécessaires pour faire coopérer des entités distantes, en particulier pour établir et entretenir des échanges d'informations entre ces entités.


Protocole d'acquisition
  • Ensemble de règles et méthodes à respecter lors de la collecte de données permettant de constituer des jeux homogènes et normés de données (protocoles d'observation, de comptage, etc..)

    Technique - Informatique

Ensemble de règles et méthodes à respecter lors de la collecte de données permettant de constituer des jeux homogènes et normés de données (protocoles d'observation, de comptage, de saisie, etc..)


Qualification de données
  •  

    La qualité étant d’une façon générale, l’aptitude d’un produit ou d’un service à répondre aux usages qui sont attendus de lui, la qualification est faite en fonction de l’usage que l’utilisateur veut faire de la donnée. Le résultat consiste à indiquer si un ensemble de données peut répondre à un ou plusieurs objectifs d’exploitation définis par l’utilisateur. Le résultat est binaire (apte à l’usage/non apte à l’usage) et peut être multiple (une donnée pouvant être qualifiée différemment pour plusieurs exploitations).

     

    Référence: 

    GT Validation

    Technique - Informatique

 

La qualité étant d’une façon générale, l’aptitude d’un produit ou d’un service à répondre aux usages qui sont attendus de lui, la qualification est faite en fonction de l’usage que l’utilisateur veut faire de la donnée. Le résultat consiste à indiquer si un ensemble de données peut répondre à un ou plusieurs objectifs d’exploitation définis par l’utilisateur. Le résultat est binaire (apte à l’usage/non apte à l’usage) et peut être multiple (une donnée pouvant être qualifiée différemment pour plusieurs exploitations).

 


Qualité [de la donnée]
  • c’est l’étude des caractéristiques d’exactitude, de complétude, de précision, de cohérence interne et externe des données par rapport à leur méthode de production et/ou à leur utilisations.

    Référence: 

    GT « définition de l’architecture SINP » 

    Technique - Informatique

Référentiel
  • Ensemble structuré d'informations, utilisé pour l'exécution d'un logiciel, et constituant un cadre commun à plusieurs applications. Le SINP s’appuie notamment sur des référentiels géographique, taxonomique, habitats, géographique, administratifs, acteurs, expertise et des référentiels de normes.

    Référence: 

    D’après franceterme.culture.fr - parution au JO du 10/10/1998

    Technique - Informatique

Voir la définition sur la page Glossaire


Référentiel de coordonnées
  • Système de référencement unique des informations géographiques dans l’espace sous forme d’une série de coordonnées (x, y, z) et/ou la latitude et la longitude et l’altitude, en se fondant sur un point géodésique horizontal et vertical.

    Référence: 

    La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Référentiel géographique
  • Ensemble de données cohérentes permettant de localiser directement ou indirectement un objet dans l’espace

    Référence: 

    D'après la définition du CNIG, compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - modèle de données

    Technique - Informatique

Ensemble de données cohérentes permettant de localiser directement ou indirectement un objet dans l’espace.


Référentiel spatial
  • Un référentiel spatial doit être compris comme un dispositif technique permettant à un utilisateur particulier l’association de données de diverses origines. Schématiquement, le référentiel spatial comprend : 1) Le système de référence qui s'attache aux méthodes et normes de localisation d'une information sur la surface de la terre (forme conventionnelle de la terre, système de référence géodésique, systèmes de projection plane, …) ; 2) Les données géographiques de référence qui sont des ensembles d'objets particuliers dont la description est spécifiée, la qualité de localisation connue, la stabilité probable, l'identification aisée et l’actualisation régulière.

    Référence: 

    La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Définition complexe, voir glossaire.


Répartition [des systèmes d’information]
  • Plusieurs systèmes d’information (données et/ou traitement) situés en des lieux différents et distants, reliés par une infrastructure  (réseaux, protocoles informatiques) de communication permettant l’échange de données entre les SI

    Référence: 

    GT « définition de l’architecture SINP »

    Technique - Informatique

Plusieurs systèmes d’information (données et/ou traitement) situés en des lieux différents et distants, reliés par une infrastructure  (réseaux, protocoles informatiques) de communication permettant l’échange de données entre les SI.


Réseau
  • Ensemble d'acteurs en relation entre eux, éventuellement regroupés autour d'une structure fédératrice et animatrice. Dans le SINP, il existe des réseaux régionaux, thématiques (Mer , Paysage par exemple) , des réseaux d'expertise (faune, flore, habitats, groupes taxonomiques).

    Organisation - Management du projet
  • Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (Node (networking en anglais)  l'extrémité d'une connexion, qui peut être une intersection de plusieurs connexions (un ordinateur, un serveur, un routeur, un concentrateur, un commutateur).

    Référence: 

    Wikipedia

    Technique - Informatique

définitions multiples, voir glossaire


Saisie collaborative
  • Mode de saisie visible et « commentable » par d’autres utilisateurs. Il est possible de commenter une observation après la saisie et garder l’historique des commentaires. Un événement particulier lié à un rôle de « commentateur » que tout le monde peut jouer. Le mode de saisie participatif nécessite un rôle de commentateur et un rôle de modérateur

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - saisie des données, gestion des métadonnées, validation et ergonomie

    Technique - Informatique

Mode de saisie visible et « commentable » par d’autres utilisateurs. Il est possible de commenter une observation après la saisie et garder l’historique des commentaires. Un événement particulier lié à un rôle de « commentateur » que tout le monde peut jouer. Le mode de saisie participatif nécessite un rôle de commentateur et un rôle de modérateur


Sécurité
  • La sécurité informatique est l'ensemble des techniques qui assurent que les ressources du système d'information (matérielles ou logicielles) d'une organisation sont utilisées uniquement dans le cadre où il est prévu qu'elles le soient.

    Référence: 

    Ateliers du GT définition de l'architecture, d'après le Dico du Net

    Technique - Informatique

La sécurité informatique est l'ensemble des techniques qui assurent que les ressources du système d'information (matérielles ou logicielles) d'une organisation sont utilisées uniquement dans le cadre où il est prévu qu'elles le soient.


Série de données géographiques
  • Une série de données géographiques est « une compilation identifiable de données géographiques homogènes».

    Référence: 

    D’après La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Une série de données géographiques est « une compilation identifiable de données géographiques homogènes».


Serveur
  • Matériel, logiciel ou système informatique destiné à fournir un service déterminé à d'autres systèmes informatiques ou à des utilisateurs connectés sur un réseau. Note : Exemples : serveur de bases de données, serveur d'impression, serveur de messagerie.

    Référence: 

    franceterme.culture.fr - parution au JO du 20/04/2007

    Technique - Informatique

Matériel, logiciel ou système informatique destiné à fournir un service déterminé à d'autres systèmes informatiques ou à des utilisateurs connectés sur un réseau. Note : Exemples : serveur de bases de données, serveur d'impression, serveur de messagerie.


Serveur mandataire
  • Dispositif informatique associé à un serveur et réalisant, pour des applications autorisées, des fonctions de médiation, telles que le stockage des documents les plus fréquemment demandés ou l'établissement de passerelles

    Référence: 

    franceterme.culture.fr - parution au JO du 16/03/1999

    Technique - Informatique

Dispositif informatique associé à un serveur et réalisant, pour des applications autorisées, des fonctions de médiation, telles que le stockage des documents les plus fréquemment demandés ou l'établissement de passerelles.


Service de dépôt
  • Interface et processus permettant l’intégration d’informations organisées en fichiers dans une archive, une base de donnée ou sur une plateforme.

    Référence: 

    GT « définition de l’architecture SINP »

    Technique - Informatique

Interface et processus permettant l’intégration d’informations organisées en fichiers dans une archive, une base de donnée ou sur une plateforme.


Service de référencement [de données / métadonnées]
  • Il permet l'indexation d'une source d'information en vue de son interrogation ultérieure. l'indexation peut conserver les paramètres utiles au requêtage

    Technique - Informatique

Service de résolution
  • Il permet de donner toute information utile sur la donnée à partir de celles contenues dans les index. Permet notamment de délivrer des informations sur l'historique de la donnée/ du jeu de donnée (élément de traçabilité)

    Technique - Informatique

Permet de donner toute information utile sur la donnée à partir de celles contenues dans les index. Permet notamment de délivrer des informations sur l'historique de la donnée/ du jeu de donnée (élément de traçabilité).


Services de consultation
  • Possibilité d’afficher au moins des données, de naviguer, de changer d’échelle, d’opter pour une vue panoramique, ou de superposer plusieurs séries de données consultables et d’afficher les légendes ainsi que tout contenu pertinent de métadonnées. Possibilité, à partir des métadonnées, de visualiser en ligne les données et de « covisualiser » (superposer) les données de plusieurs sites web différents. On doit pouvoir se déplacer, changer d’échelle, zoomer, afficher les légendes ainsi que tout contenu pertinent de métadonnées.

    Référence: 

    La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Possibilité d’afficher au moins des données, de naviguer, de changer d’échelle, d’opter pour une vue panoramique, ou de superposer plusieurs séries de données consultables et d’afficher les légendes ainsi que tout contenu pertinent de métadonnées. Possibilité, à partir des métadonnées, de visualiser en ligne les données et de « covisualiser » (superposer) les données de plusieurs sites web différents. On doit pouvoir se déplacer, changer d’échelle, zoomer, afficher les légendes ainsi que tout contenu pertinent de métadonnées.


Services de recherche
  • Les services de recherche permettent d’identifier des séries et des services de données sur la base du contenu des métadonnées  correspondantes et d’afficher le contenu des métadonnées et des données.

    Référence: 

    D’après La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Permettent d’identifier des séries et des services de données sur la base du contenu des métadonnées  correspondantes et d’afficher le contenu des métadonnées et des données.


Services de téléchargement
  • Fonction de mise à disposition par un serveur permettant de récupérer les données pour pouvoir les traiter. Possibilité de télécharger des copies de séries de données géographiques ou de parties de ces séries, et lorsque cela est possible, d’y accéder directement.

    Référence: 

    D’après La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Services de transformation
  • Possibilité de transformer des séries de données en vue de réaliser l’interopérabilité.

    Référence: 

    D’après La Directive Inspire pour les néophytes, F. Merrien et M. Léobet, 2ème édition, février 2011

    Technique - Informatique

Services web
  • Technologie qui permet à des applications de dialoguer à distance via l'Internet indépendamment des plates-formes et des langages sur lesquelles elles reposent (cf. interopérabilité). Le Sandre spécifie les services web par des scénarios techniques et diffuse ses jeux de données de référence par des services web.

    Référence: 

    Document de réflexion pour l’architecture technique du SINP

    Technique - Informatique

Splittage [de taxons existants]
  • Un taxon est subdivisé en plusieurs, l'un d'eux gardant éventuellement le nom du taxon initial. Le « splittage » s'opère selon au moins trois cas : l'ancien nom désigne toujours une espèce de France : il faut retourner au spécimen s'il existe, et changer le taxon au niveau de l’observation ; l'ancien nom n'est plus d'actualité en France, mais toutes les populations de France sont désignées par le même nom : Taxref assure alors la transition en changeant l'auteur en "auct." ; l'ancien nom n'est plus d'actualité en France, mais il existe plusieurs noms qui s'appliquent aux populations de France : il faut retourner au spécimen s'il existe, et changer le taxon au niveau de l’observation.

    Référence: 

    Compte-rendu du GT référentiels

    Technique - Informatique

Standardisation
  • Activité de spécification voire de normalisation des données. Elle s'appuie pour cela sur des dictionnaires de données.

    Référence: 

    D’après le SANDRE, l’Onema et l’OIEau

    Technique - Informatique

Synchronisation
  • La synchronisation de fichiers (ou de répertoires) est le processus permettant de faire correspondre les contenus de deux emplacements de stockage. Lorsqu'un utilisateur ajoute, modifie, ou supprime un fichier ou un enregistrement  à l'endroit A, le processus de synchronisation entre A et B ajoutera, modifiera, ou supprimera le même fichier ou enregistrement à l'endroit B. La synchronisation peut être à sens unique ou bidirectionnelle. Dans le cas d'une synchronisation à sens unique, les modifications sont appliquées seulement d'un endroit primaire (source) à un endroit secondaire (cible) et dans une seule direction, mais aucune modification n'est effectuée de l'endroit secondaire à l'endroit primaire. Dans la synchro bidirectionnelle, au contraire, des modifications sont appliquées dans les deux directions, maintenant les contenus deux endroits parfaitement identiques.

    Technique - Informatique

terme informatqiue complexe, voir glossaire


Syndication
  • Regroupement automatisé de certaines données disponibles dans un ensemble de sites, au fur et à mesure de leur mise à jour. le principe de la syndication est de mettre à jour l'information lorsqu’elle est mise à jour sur le(s) site(s) source(s), à partir des flux mis en place et respectant des standards.

    Référence: 

    franceterme.culture.fr - Parution au JO du 7/6/2007

    Technique - Informatique

Regroupement automatisé de certaines données disponibles dans un ensemble de sites, au fur et à mesure de leur mise à jour. le principe de la syndication est de mettre à jour l'information lorsqu’elle est mise à jour sur le(s) site(s) source(s), à partir des flux mis en place et respectant des standards.


Système d'information
  • Ensemble des moyens (organisation, acteurs, procédures, systèmes informatiques) nécessaires à la collecte, à la bancarisation, au traitement et à l'exploitation et la diffusion d'informations.

    Référence: 

    SANDRE, d’après Onema et OIEau

    Technique - Informatique

Ensemble des moyens (organisation, acteurs, procédures, systèmes informatiques) nécessaires à la collecte, à la bancarisation, au traitement et à l'exploitation et la diffusion d'informations.


Système d’information géographique
  • Ensemble organisé de ressources : matériels, logiciels, personnels, données, procédures permettant de regrouper, de classifier, de traiter et de diffuser de l'information géographique sur un environnement donné.

    Référence: 

    D’après De Courcy R., Les systèmes d'information en réadaptation, Québec

    Technique - Informatique

Pages