Glossaire

Qu'est-ce qu'une donnée d'inventaire ? Un indicateur ?  Le droit de propriété intellectuelle ? Que signifient GBIF, ZICO ?

Les travaux du SINP et de l'ONB ont rapidement montré l'importance  d'une terminologie précise pour avancer avec l'ensemble des acteurs en prévenant les quiproquos et autres malentendus. Il est également utile de retrouver facilement la signification des sigles et acronymes utilisés : organismes, politiques, projets..

Il peut exister plusieurs définitions pour un même terme ou expression. Par exemple "base de données" possède une définition informatique ("un regroupement ordonné d'informations numérisées") mais également juridique ("toute collection d'informations, numériques ou non"). Les mots, termes et expressions du glossaire sont répartis en 4 thèmes :

  • les mots des systèmes d'information : donnée, observation, fournisseur de données... ;
  • les mots des observatoires : indicateur, pertinence, périmètre, sensibilité... ;
  • les mots du statut juridique : droit sui generis, propriété intellectuelle... ;
  • les mots de la biodiversité : espèce, habitat, milieu...

Les mots du glossaire déjà intégrés sont signalés (cf ci-dessus) dans le site par un surlignage en pointillé.

Abrasion
  • Dommage physique consistant en l’usure ou l’érosion des fonds marins par interaction directe entre des équipements et le fond.

    Référence: 

    Directive-cadre "Stratégie pour le milieu marin" (DCSMM)

    Ecologie

Dommage physique consistant en l’usure ou l’érosion des fonds marins par interaction directe entre des équipements et le fond.


Absence (d'un taxon)
  • Donnée de synthèse déduite de l'analyse de plusieurs occurrences de "non-observation" d'un taxon et/ou issue de l'expertise prenant en compte l'historique de présence du taxon et de l'analyse des conditions du milieu (habitat, ressources alimentaires ...) sur un territoire et une période de temps définis. L'absence est une information interprétée qui est relative à une méthode.

    Ecologie

Voir la définition sur la page Glossaire


Benthique
  • Des fonds marins. Les habitats benthiques sont les habitats des fonds marins. Par opposition aux habitats pélagiques qui sont les habitats de pleine eau.

    Ecologie

Des fonds marins. Les habitats benthiques sont les habitats des fonds marins. Par opposition aux habitats pélagiques qui sont les habitats de pleine eau.


Colmatage
  • Processus d’accumulation sédimentaire (vase ou sable). Ce processus de colmatage peut être naturel ou généré par une source de pression anthropique. Il provoque le recouvrement permanent d’un habitat et de ses biocénoses par des sédiments et/ou des matériaux.

    Référence: 

    Directive-cadre "Stratégie pour le milieu marin" (DCSMM)

    Ecologie

Processus d’accumulation sédimentaire (vase ou sable). Ce processus de colmatage peut être naturel ou généré par une source de pression anthropique. Il provoque le recouvrement permanent d’un habitat et de ses biocénoses par des sédiments et/ou des matériaux.


Cordon dunaire
  • Les cordons dunaires sont des zones sableuses dont les sommets, toujours émergés, forment des dunes qui délimitent l’arrière-pays terrestre.

     

    Référence: 

    Définition interne retenue pour la réunion thématique "Biodiversité & milieux marins et littoraux"

    Ecologie

Les cordons dunaires sont des zones sableuses dont les sommets, toujours émergés, forment des dunes qui délimitent l’arrière-pays terrestre.


Écosystème
  • Un écosystème peut être défini simplement comme un ensemble formé par la faune et la flore vivant dans un espace naturel, au sein duquel se développent des interactions permettant le développement et le maintien de la vie. Tout écosystème est une mosaïque (ou un assemblage) d’écosystèmes à des échelles plus petites, et lui-même en interaction avec d’autres écosystèmes à des échelles plus grandes.

    Référence: 

    Définition interne retenue pour la réunion thématique "Biodiversité & milieux marins et littoraux"

    Ecologie

Un écosystème peut être défini simplement comme un ensemble formé par la faune et la flore vivant dans un espace naturel, au sein duquel se développent des interactions permettant le développement et le maintien de la vie. Tout écosystème est une mosaïque (ou un assemblage) d’écosystèmes à des échelles plus petites, et lui-même en interaction avec d’autres écosystèmes à des échelles plus grandes.


Étouffement
  • Privation de lumière, d’oxygène et/ou de nourriture en raison de l’apport massif de sédiments ou de matériaux, ou de matière organique (y compris des macroalgues associées à l’eutrophisation) au-dessus ou à la surface de l’habitat.

    Référence: 

    Directive-cadre "Stratégie pour le milieu marin" (DCSMM)

    Ecologie

Privation de lumière, d’oxygène et/ou de nourriture en raison de l’apport massif de sédiments ou de matériaux, ou de matière organique (y compris des macroalgues associées à l’eutrophisation) au-dessus ou à la surface de l’habitat.


Lagune côtière
  • Une lagune côtière est un étang salé séparé de la mer par un cordon littoral.

    Référence: 

    Définition interne retenue pour la réunion thématique "Biodiversité & milieux marins et littoraux"

    Ecologie

Une lagune côtière est un étang salé séparé de la mer par un cordon littoral.


Non-observation (d'un taxon)
  • donnée élémentaire indiquant que l'observateur n'a pas détecté un taxon particulier, recherché suivant le protocole adéquat à la localisation et à la date de l'observation. Le taxon peut être présent et non vu, temporairement absent, ou réellement absent.

    Ecologie

Donnée élémentaire indiquant que l'observateur n'a pas détecté un taxon particulier, recherché suivant le protocole adéquat à la localisation et à la date de l'observation. Le taxon peut être présent et non vu, temporairement absent, ou réellement absent.


Pélagique
  • De pleine eau. Les habitats pélagiques sont les habitats de pleine eau. Par opposition aux habitats benthiques qui sont les habitats des fonds marins.

    Ecologie

De pleine eau. Les habitats pélagiques sont les habitats de pleine eau. Par opposition aux habitats benthiques qui sont les habitats des fonds marins.


Pré-salé
  • Un pré-salé est une forme de prairie à végétation basse qui est inondée par la mer lors des grandes marées ; il joue un rôle important dans le cycle de vie de nombreuses espèces de poissons exploitées. (Synonyme : schorre)

    Référence: 

    Définition interne retenue pour la réunion thématique "Biodiversité & milieux marins et littoraux"

    Ecologie

Un pré-salé est une forme de prairie à végétation basse qui est inondée par la mer lors des grandes marées ; il joue un rôle important dans le cycle de vie de nombreuses espèces de poissons exploitées. (Synonyme : schorre)


Richesse spécifique territoriale
  • Nombre d’espèces ou nombre d’observations par unité spatiale ou maille.

    Référence: 

    Compte-rendu du GT outil de saisie naturaliste - consultation, restitution, cartographie, analyses

    Ecologie

Nombre d’espèces ou nombre d’observations par unité spatiale ou maille.


Sansouïre
  • Surface limoneuse régulièrement inondée par les étangs qu’elle borde. Elle est située derrière le cordon sableux, ou lido, qui sépare les lagunes de la mer.

    Référence: 

    Définition interne retenue pour la réunion thématique "Biodiversité & milieux marins et littoraux"

    Ecologie

Surface limoneuse régulièrement inondée par les étangs qu’elle borde. Elle est située derrière le cordon sableux, ou lido, qui sépare les lagunes de la mer.


Sartière
  • Bassin destiné à l’affinage des huîtres et creusé sur la partie non endiguée (submersible) des marais salés.

    Référence: 

    Définition interne retenue pour la réunion thématique "Biodiversité & milieux marins et littoraux"

    Ecologie

Bassin destiné à l’affinage des huîtres et creusé sur la partie non endiguée (submersible) des marais salés.


Trait de côte
  • Le trait de côte est défini comme la ligne théorique qui sépare la mer de la terre dans l’hypothèse d’une marée haute de coefficient maximal (120).

    Référence: 

    Définition interne retenue pour la réunion thématique "Biodiversité & milieux marins et littoraux"

    Ecologie

Le trait de côte est défini comme la ligne théorique qui sépare la mer de la terre dans l’hypothèse d’une marée haute de coefficient maximal (120).